samedi 11 octobre 2008

(there's) no disappointment in heaven is one of the most beautiful love songs ever written, a love song dedicated to afterlife: deux versions, la première par bob wills et ses texas playboys (tommy duncan est le chanteur), la seconde par les idoles des everly brothers, les blue sky boys

bob wills (and tommy duncan)/the blue sky boys/ no disappointment in heaven (les films d'occasion production)
BONUS: une version tardive (1964) de no disappointment in heaven, la chanson favorite de bob wills, qu'il chante lui-même de sa vieille voix usée ...

bob wills/no disappointment in heaven (1964)

1 commentaire:

ALG / il Pirata a dit…

Sur le blogue Braconnages from Paname, un texte foutraque sur Paul Gégauff dont certains, ici, doivent se souvenir :
http://braconnages.blogspot.com/


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."