mardi 21 avril 2009

bob dylan and bob neuwirth, a love story


repérez l'ami de bob dylan en 64/66, bob neuwirth... c'est le type en lunettes noires, quasi sosie de dylan, double éternel, double maudit, auquel il demande s'il a vu sa canne au début de ce générique japonais de don't look back .... .... bob neuwirth was dylan's best friend at the time, drug dealer, folk singer ... and then listen to the man himself in a fabulous version of utah philip's rock salt and nails (and then check bob dylan's own version of the song in the basement tapes, around the same time  -it's on youtube, you'll find it easily-  and then only decide who's got soul, and who's not got soul?)
bob neuwirth/rock salt and nails (1967)
BONUS 1.

bob neuwirth/private eye (1988)
BONUS 2.

patti smith/bob neuwirth/just like you (1996)

4 commentaires:

Bungalowbill a dit…

Excellent documentaire, de plus, il y a environ 2 ans est parue une superbe édition dvd.Maintenant j'espére enfin voir ce fameux Eat The Document, retracant la tournée 1966, dont les extraits présents dans le film de Scorsese(en couleurs!) m'avaient mis l'eau à la bouche.

skorecki a dit…

eat the document est le film qu'aurait dû faire l'autre zouave à la place du surfait surjoué "i'm not there", un vrai truc éclaté, expérimental, ringard, sublimement underground (les deux versions, longue et courte, de renaldo and clara, sont les chefs d'oeuvre filmé de bd)
PS. si vous identifiez d'autres personnes dans le pré- générique avec st japonais de don't look back, dîtes moi ....)

Bungalowbill a dit…

A part Grossman et Neuwirth je ne vois pas qui sont les autres.
Renaldo et Clara, ça a l'air trés spécial , je n'ai encore jamais eu l'occasion de le voir(4 heures quand même!).
Par contre j'ai Masked And Anonymous en dvd, Dylan joue dedans et a participé au scénario, il y a une pléiade de stars (Pénélope Cryz, Val Kilmer, John Goodman, Jessica Lange, Jeff Bridges,etc...).
Il y a quelques belles scénes musicales ou Bob et son groupe joue quelques chansons.A voir.

skorecki a dit…

vous pouvez voir l'intégralité de renaldo and clara par clips de 5à 9 minutes (la version courte du film ) sur youtube ... il doit y avoir une quarantaine de clips
(masked and anonymous n'est intéressant qu'au niveau du scénario: nul comme scénario, passionnant si on le regarde comme une chanson (c'est comme ça que dylan l'a "composé")


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."