jeudi 7 janvier 2010

crooner's corner (2)
quelques étapes dans l'invention de la figure familière du crooner, du charmeur le plus énigmatique et le plus stylé, le flegmatique britannique (d'origine grecque) Al Bowlly, en passant par le mythique compositeur/chanteur willard robison, le charmeur blond rudy vallée, le baryton caresseur sans micro, "whispering" jack smith (sans doute le modèle caché de jean sablon), le génie lunaire tellement moderne qu'il en était presque "free", cliff edwards, alias "ukulele" ike, le génie foudroyé, russ columbo ... et le modèle absolu de tous les crooners à venir, l'immense bing crosby

al bowlly/the very thought of you (glorious great britain and its colonies)

willard robison 1./who do you love?/g. string melody (1927)

willard robison 2./garden in the rain/blue hawaï (1929)

rudy vallée/i'm just a vagabond lover (1929)

"whispering" jack smith/come on happy days (1929)

cliff edwards (ukulele ike)/i'll see you in my dreams (1930)

russ columbo/goodnight sweetheart (1931)

bing crosby (deux court métrages de mack sennett)/just one more chance, i surrender dear (1932)
POST SCRIPTUM (HOLLYWOOD, 1944)

hoagy carmichael/am i blue (1944)
(à suivre: fred astaire, gene austin, jimmie rodgers, lee morse, lee wiley, billie holiday, peggy lee, frank sinatra, dick haymes, dean martin, johnny hartman, nat king cole, ....)

1 commentaire:

peter a dit…

George Formby:
http://www.youtube.com/watch?v=ZM9eBJw293s


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."