mardi 28 octobre 2014

ce blog n'a depuis ses débuts qu'une idée en tête, une obsession: prouver que les musiques les plus archaïques vaudront toujours infiniment plus que les images les plus sophistiquées ... suffit d'écouter ce qui s'aligne ici en noir et blanc, le plus souvent sans commentaires, pour voir que le cinéma a perdu depuis plus de cinquante ans la bataille avec la musique ...

les films de skorecki en musique (pierre pinchik)

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Vous en avez fini avec le cinéma?

skorecki a dit…

pas complètement sûr ...

Anonyme a dit…

pourquoi il a perdu le cinéma?
ils étaient des rivaux?
et la poésie elle se met où?
ne dis pas dans mon cul Louis sinon ça va barder :o)
merci Louis

debout a dit…

Connait-on l'orchestre accompagnant le cantor ? L'arrangement d'orchestre, sans pour autant être renversant d'originalité, colle parfaitement à l'interprète. Très bon titre.

Anonyme a dit…

A écouter, un single tiré de l'album du frère de Sam Cooke, L.C. Cooke. L'album avait été enregistré en 1964 mais n'était jamais sorti : https://www.youtube.com/watch?v=9VZ2rlaDcgI


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."