lundi 7 septembre 2015

why i loved chantal akerman so much


........................................................................................j'ai aimé cette femme pour ce film, aucun autre d'elle ni de personne ne lui ressemble : deux femmes glissent sur le corps l'une de l'autre comme deux poissons ... qui n'aimerait pas être l'une de ces deux amoureuses sèchement aquatiques? ça nous change de tous ces pédés qui s'enfilent et se sucent à longueurs de plan, chacun faisant la promotion de sa ressemblance avec l'autre .... je, tu, il, elle est le seul film à brandir l'amour entre femmes en étendard .... je t'aime pour la vie, ma petite anne, ma soeur juive aux yeux clairs, chaplin miniature pour des temps plus hardis, plus expérimentaux en tout cas .....

3 commentaires:

skorecki a dit…

amis de skorecki, regardez ce film, écrivez quelques mots ... au lieu de vous absenter d'ici ....

Anonyme a dit…

finalement vs dans e de franval et elle ds ce film , c 'est le même geste , hein comme robert franck depuis toujours ..
...pas très clair , mais bon...

skorecki a dit…

hein, hein, franchement, écrivez frank, pas franck ....


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."