jeudi 14 février 2019

blind willie mc tell, so melodramatic, so moving, so perfect with his twelve string guitar


4 commentaires:

gilles B. a dit…

sorry may be it's not the right place but : quartier Jourdain 2 mois auparavant : renconte brêve entre gilles .B , Louis S- tout juste sorti d'emmerdes à l'hopital- à propos de Jacques D un ancien pote de Louis S ; à côté de l'église , (idée lancée de se boire un café un de ces jours à 2 ou 3 ).J'espère que votre santé est revenue comme le naturel : au galop.
Rien à voir mais la nuit dernière j'ai fait un rêve étrange , cinéphilique et pénétrant , dans ce noir et blanc limpide et poétique ( parce que ne cherchant pas à l'être ) du fabuleux ciné quebecois des années 60 ( les Jutra , Perraut , Brault et toute la clique merveilleuse ): en fond de champ une trés belle jeune femme ressemblant à Geneviève Bujold à 20 ans me fixe sans rien dire.En amorce bord cadre gauche une autre femme plus âgée me demande avec un fort accent dudit pays : " as-tu le coeur en dehors ? " Moi :" Si vous êtes en train de me demander si je suis prêt à tomber amoureux de cette femme la réponse est OUI ! " Je ne peux en raconter plus , le reste du rêve a été placé sous scellés.
gilles B. (chronikjt@gmail.com )

skorecki a dit…

vous faites de jolis rêves, c'est sûr ... continuez (moi, oui, ça va mieux ...)

gilles b. a dit…

merci ...peut-être à bientôt dans le secteur...

skorecki a dit…

ok l'ami


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."