dimanche 8 juillet 2007

LES FILMS D'OCCASION (+)

J'ai sept films en préproduction. Après la Pimbèche à vélo, le film rigolo de Nathanaelle Viaux (musiques originales: Christophe, April March), il y aura une superproduction de Patrice K. : SF 1. 10-12, un film prérohmérien de Daniel Licht, la Femme qui visitait des maisons, un documentaire farfelu de Nicolas Santolaria, le Chien sur le divan, un projet très courtlinesque au nom de code Festival, écrit et réalisé par Pascal Cervo, un autre projet secret (les Histoires d'amour ....), écrit et réalisé par Frédéric B. , et le très attendu cinquième volet de la saga CINEPHILE, Cinéphiles, la rencontre, qui prend la suite du Retour des Cinéphiles (Locarno, Turin).
PS. Le western est abandonné.
PS2. Il y a aussi une série de films de 52 minutes, entre documentaire et fiction, dont SKORECKI est le personnage principal. Le premier épisode, Skorecki déménage, est terminé. Il parle de ma sortie de Libération. On le découvrira en avant-première mondiale à Belfort. Le second épisode s'appelle: Skorecki devient producteur.

6 commentaires:

Casper a dit…

sept films par an pendant sept ans... A ce rythme là vous tiendrez le cap.
Belle idée de créer un personnage, celui de Skorecki (qui déménage, qui devient producteur, etc.). C'est vrai , plus personne ne fixe de rendez-vous : que du one shot et puis basta. Vive le feuilleton, vive la série qui fait comme si chaque fois était la dernière.

Continuez comme ça, continuez comme ça...

skorecki a dit…

...ou six, ou trois, ou zéro...

Kristen a dit…

Génial, je cherchais désespérément sur l'ancien blog Skorecki (le fan club) des nouvelles des projets de productions. C'est donc bien lancé, j'ai un peu hâte de voir le résultat mais l'envie de produire vite, beaucoup et à petit budget me plait déjà assez.
Le western abandonné, alors que je n'en savais rien, c'est une petite déception.
Doit-on attendre, à l'occasion, quelques nouvelles de ces films par ici ?

Pourvu que ce blog continue, je prends plus de plaisir à le lire que l'ancien.
Amitiés,
Kristen

skorecki a dit…

sur le western, un projet qui m'excitait beaucoup, qui devait être écrit et réalisé par catherine bourdin, il y a eu un court-circuit: sans qu'elle s'en rende compte, elle avait transformé le projet en film d'auteur (avec patti smith, problèmes, et tout le tintouin), et je m'étais bêtement laissé embarquer, sans même m'en rendre compte, sur un projet casse gueule et maso qui ne ressemblait plus aux films rigolos et sans prétention que j'essaye de produire.
Je dis bien: que J'ESSAYE de PRODUIRE.
à tout moment, je suis capable d'arrêter.
C'est ma force et ma faiblesse: le cinéma ne m'intéresse plus du tout, c'est tout.
Vraiment?
Oui.

Kristen a dit…

Des films sans prétention ? Je me demande à quoi cela peut ressembler, n'est-ce pas un peu étrange d'en faire une qualité ?
A vrai dire, tous les films qui m'ont été présentés comme "sans prétention" étaient très mauvais, c'en devenait même inquiétant (puisqu'on les conseille généralement).
Mais si cela veut dire "sans prétention auteurisante" je comprends, je crois. (Si ça me semble très difficile aujourd'hui, en France, ou en Europe d'ailleurs, c'est d'autant plus intéressant)

skorecki a dit…

difficile de dire à quoi ces films ressemblent puisqu'ils n'existent pas encore.
j'ai la prétention de penser que CINEPHILES 3 (les Ruses de Frédéric), qui clôt ma trilogie en DVD, est un film sans prétention, et qu'il en tire de ce fait une légèreté inédite et un peu effrayante.
le film suivant, LE RETOUR DES CINEPHILES, est fait sur le même principe: ne pas présumer de ce qui advient, ou de ce qui va suivre.
il passe à LOCARNO dans quelques jours.


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."