mercredi 26 septembre 2007

44/55

44 BLUES
butch cage

55 BLUES
lonnie pitchford

LONNIE PICHFORD 2
sur une corde (réalisation: alan lomax)

24 commentaires:

Anonyme a dit…

oui

St D a dit…

ça fait un peu Night-Club Skorecki, c'est bien.

Anonyme a dit…

oui

Philippe L a dit…

oui

Anonyme a dit…

Le nouveau papier-peint est comme un écrin pour la belle Peggy Lee. Je l'écoute pour la première fois. Ca n'est pas encore le bonheur, mais le charme agit. Après tout, on n'est pas au casino ou au poker : pas besoin de surenchérir sur vous (surtout).
Jean

filippo a dit…

quel plébiscite !
Ca n'a pas dû toujours vous arriver.
Le problème c'est que maintenant votre papier peint semble avoir plus de succès que Peggy Lee.
Un comble.

En fait si je me permet de vous écrire, c'est au sujet de Robert Frank. Les éditions Steidl ont l'air de faire un boulot épatant pour rééditer son oeuvre :
http://www.steidlville.com/artists/55-Robert-Frank.html
Il vont en particulier éditer tous ces films en dvd, 9 coffrets à raison de un nouveau coffret proposé tous les 6 mois jusqu'en 2010. Ca a de l'allure.
Il va même y avoir Cocksucker Blues, lequel je pensais, avait été interdit à la vente par Mick Jagger & co.
Vous nous avez déjà dit le plus grand bien Robert Frank l'homme et le cinéaste, maintenant ce serait vraiment bien, que dis-je formidable, de nous dire comment appréhender sa filmographie (c'est un petit béotien qui vous parle).
Je viens sinon de voir la réédition de son livre Les Américains chez Delpire. J'avoue que j'ai été un peu deçu. Je crois que ces images ont été tellement imité qu'elles ont un peu perdu de leur force ou intérêt. Il faut peut-être attendre la réédition l'année prochaine chez Steidl pour en avoir une meilleure idée. Ou alors demander son avis à votre copine Brigitte Ollier.
En attendant le "London/Wales" est magnifique, et j'attend impatiemment le livre sur Paris.

PS : Moi aussi j'aime bien le nouveau papier peint. Et Peggy Lee encore plus.

skorecki a dit…

robert frank, suffit de regarder.
je n'aime pas beaucoup patti smith, mais jetez un oeil à ça
http://youtube.com/watch?v=6Yi-Zgy45c0
c'est un clip signé robert frank, l'oeil surpasse le modèle, non?

anna muir a dit…

MonLou,
Tu devrais commercialiser ton papier peint: trop top, ton design (même s'il manque quelques trèfles à quatre feuilles).
Alors, au sujet de Robert Frank, que vas-tu répondre à Filippo le béotien?
Kiss,
Anna

skorecki a dit…

merci anna, ça me va droit au coeur (j'y ai beaucoup travaillé, à ce papier peint, mine de rien).
sinon, le béotien, je lui ai répondu, c'est juste avant toi (même si avant toi, il n'y a personne).

Casper a dit…

Pour Anna et pour tous ceux qui aiment le papier peint de Louis...

"Vous qui passez sans me voir
Sans même me dire bonsoir
Donnez-moi un peu d'espoir ce soir...
J'ai tant de peine
Vous, dont je guette un regard
Pour quelle raison ce soir
Passez-vous sans me voir ?
Un mot, je vais le dire : "Je vous aime"
C'est ridicule, c'est bohème,
C'est jeune et c'est triste aussi
Vous qui passez sans me voir
Me donnerez-vous ce soir
Un peu d'espoir ?"

serge a dit…

trop de vidéos en page d'accueil, trop lourd

skorecki a dit…

message pour serge (et les autres, éventuellement)
j'ai fait des changements, j'ai enlevé des videos, le blog est un peu en chantier: est-ce que c'est moins lourd, plus visible?

St D a dit…

St D, dit "SD", te remercie pour SW.

Serge a dit…

laisse en au max 5 Louis, va dans les préférences de ton blog et choisis de n'afficher que quelques notes,

skorecki a dit…

je comprends rien ... cinq videos, pas plus? c'est ça?
si c'est ça, je le ferais pas ...

Michel Simon a dit…

Oui - Et quant à la chanson de Rio Bravo, on se croirait dans "Circonstances Atténuantes" (c'est con, je sais mais je pense à ça) : la différence est que dans le nanard français, il y a "l'inverti" de service, alors que dans Rio Bravo, on se demande qui ne l'est pas ! (mais je crois que quelqu'un a déjà parlé de ça, et en mieux, non ?)

Anonyme a dit…

sur walsh cher louis que me conseillez -vous hormis votre Raoul Walsh et moi. Le livre de Michel Marmin - Raoul Walsh où l'Amérique perdue - ou l'ouvrage universitaire de Michael Henri Wilson
Georges

Anonyme a dit…

écoute, j'ai lu le livre de marmin bah c'est écrit par un disciple du "mac-mahon", mais le ton est limite facho. a fuir comme tout ce qui à avoir avec cette école critique

skorecki a dit…

en écoutant -et en réécoutant- les grands chanteurs de charme des années vingt, ceux qui ont commencé à enregistrer avec un microphone (rappeler que le micro a tout changé, ne serait-ce qu'en évitant aux chanteurs de crier, ce qu'ils étaient obligés de faire -fallait bien se faire entendre), et surtout en réécoutant du soir au matin, presque en boucle, la voix si douce et si profonde de WHISPERING JACK SMITH, je me demande encore une fois ce qu'est un
crooner, un grand crooner?
voilà que c'est enfin clair pour moi (faut dire que je tourne autour de cette évidence depuis des années): un grand crooner, c'est d'abord une voix profonde, une voix de baryton.
à part sinatra, l'exception ténor qui confirme la règle, tous les grands crooners sont des barytons (rappeler quand même que le ténor parfait de sinatra est calqué sur l'instrument de tommy dorsey, avec lequel il a débuté, le trombone, tonalité bayton s'il en est).
pourquoi WHISPERING JACK SMITH est-il si envoutant? ce chanteur des années vingt, contemporain d'al bowlly, d'ukulele ike, ou de gene austin (pré-bing crosby, donc) est d'abord et avant tout un baryton: sa voix est douce et profonde -une caresse, un souffle de vent, presque rien.
les grands crooners ne sont pas jamais des ténors (même le grand rival de sinatra, qui l'a presque égalé, dick haymes, est presque un baryton).
pour les amateurs, voici quelques grands barytons depuis whispering jack smith: russ columbo, bing crosby, louis armstrong, billy eckstine, david allyn, brook benton, elvis presley, nat king cole, mark murphy, johnny hartman ....et bien sûr jean sablon.

skorecki a dit…

sur sinatra (suite)
je parlais de l'idéal baryton des meilleurs crooners (sauf sinatra, pourtant élevé au trombone, instrument baryton par excellence), et l'ami gilles tordjman, à qui je confiais mon penchant radical pour les grands barytons, de préférence aux meilleurs ténors (oui, même sinatra ...) et il me répond d'un mot, un seul: le "sfumato", soit une technique très particulière associée à léonard de vinci ( couches de couleurs superposées, effet de fumée, de brouillard, de brume)
à propos d'un tableau religieux oublié (post-vinci, je crois), je trouve sur le web ces deux jolies phrases:
1. "la morbidezza, à laquelle s’allie le sfumato, caractérise cette superbe anatomie. "
2. "et de fait, la chair voluptueusement alanguie du garçon, qui n’a (presque) rien à voir avec l’horrible supplice dont il vient d’être l’objet, nous charme autant qu’elle nous bouleverse. "
une voix enfumée, donc.
pas mal, pour un baryton, non?

skorecki a dit…

sinatra (suite)
en matière de crooners, et de grands crooners, je disais que gilles torjman, comme moi, n'aimait que les barytons.
je disais que pour définir le velours profond du baryton, il parlait de "sfumato" (enfumé, embrumé, une technique inventée par léonard de vinci ) j
je ne parlais évidemment pas des voix de falsetto (jimmy scott, al green, prince ...), mais seulement des vrais crooners: tous des barytons, la voix la moins évidente qui soit.
curieux que sinatra, élevé au son du trombone de t.d. (LE son baryton par excellence) soit le plus grand crooner de tous les temps ....et un ténor ...
mais sinatra, au fond, n'est peut-être pas un VRAI CROONER ....(le vrai crooner, le disciple de bing crosby, c'est dean martin)
sinatra, c'est juste le plus grand chanteur de charme et de sentiments de tous les temps (et un ténor-baryton, deep inside, peut-être).

pepito a dit…

ah, "till the clouds roll by"... toujours pas eu l'occasion de le voir... bien au chaud dans sa pochette en plastique thermo-formé, il attend que je me décide à sacrifier les quelques neurones restant à l'overdose de bonheur que ce film suscitera forcément...
de toutes façons, je frise l'extase permanente chaque soir en pénétrant dans mon salon...

Philippe L a dit…

Continuez Louis , enfin entre nous voilà c’est du compressé mais c’est cadeau…

http://eldiablotuntun.blogspot.com/
http://joski56.blogspot.com/

John Henry a dit…

Keep on keepin'on ...

Slim Whitman, à part Indian Love Call, connais pas. Quant aux chanteurs italiens, alors là, c'est Terra Incognita. Réponse au sondage, donc : les trois.


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."