samedi 5 juillet 2008

two minimalist productions by the great underrated bobby troup: first the forgotten joanie sommers, standing here as a julie london "doublure" ... then the great bobby troup himself ...

joanie sommers/i'll close my eyes/cherokee

bobby troup/their hearts were full of spring (les films d'occasion production)
..... et un délicieux post scriptum, musicalement aussi cristallin, aussi minimaliste,  en forme de réponse à cette question obsédante:
c'était quoi déjà le cinéma?
ici, c'est blossom dearie/audrey hepburn sur des images de blake edwards (breakfast at tiffany's, évidemment)

blossom dearie/audrey hepburn/(+ george peppard)/ try your wings

6 commentaires:

Philippe L a dit…

Le cinéma c’était bien...

skorecki a dit…

ah ah ah ....

Philippe L a dit…

Babar aussi c’était bien, très bien…

skorecki a dit…

ah bon?

anna l. a dit…

Aaaaaaah ! Je me demandais aussi où était passée la vidéo.

anna l. a dit…

Aaaaaaah ! Je me demandais aussi où était passée la vidéo.


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."