vendredi 12 septembre 2008

from inside country music's most obscure archives, a rare treasure: a david bromberg song, incredibly dylanized by bobby z.

bob dylan/catskill serenade (1994)

4 commentaires:

f-louise a dit…

Tss ts. j'écoute en boucle.

ALG / il Pirata a dit…

Le long texte amoureux à la première personne paraît une merveille qu'il me tarde de lire.
Venant d'une plume qui, parmi les seules, nous parlait encore de Paul Gégauff, rien d'étonnant...
Le talentueux Mr. Gégauff, qui connaît encore ?
ALG
http://braconnages.blogspot.com/

pierrino 27 a dit…

Deux sublimes versions même si j'ai une préférence pour Dylan qui me hante chaque jour un peu plus... You told me, there's no way out. After Dylan by Dylan (interviews 1962-2004), I'll read Rolling Thunder by Sam Sheppard waiting for the bootleg n°8... Et cette version, où la trouver ?
Welcome back Louis !

anna muir a dit…

L O U L O U
O
V
E
F
O
R
E
V
E
R
A N N A


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."