dimanche 21 juin 2009

the day bob dylan dreamed of just like a woman, here's what it may have sounded like ......


bob dylan/just like a woman (date unknown)

10 commentaires:

Bungalowbill a dit…

J'ai trouvé cette démo sur un site internet il y a 2 ou 3 ans mais je n'ai pas plus d'infos: quelle année (probablement 1965/66) et ou?

J'ai aussi le même genre d'enregistrement, il s'agit de Sad Eyed Lady Of The Lowlands et ça dure 14 minutes, je le mettrais prochainement.

skorecki a dit…

keep the good work, man

Florent Bossard a dit…

Alors a priori, cet enregistrement est trouvable sur ce qu'on appelle les Glasgow Tapes, qui datent de mars 1966. Engregistrées par Robert Shelton dans une chambre d'hotel, à Glagow donc.
Mais j'ai peut-être faux, on sait jamais...

Bungalowbill a dit…

Merci pour l'info!

Florent Bossard a dit…

mh erratum, c'est plutôt les "Denver Tapes" mais toujours enregistrées par Robert Shelton.
C'est un vrai capharnaum tout ça, désolé.

Bungalowbill a dit…

On m'a aussi confirmé que c'était extrait des Denver Tapes.
J'ai voulu mettre le Sad Eyed Lady Of The Lowlands mais Youtube ne l'a pas publié parce que trop long (14 minutes).

Erion a dit…

Dommage pour Sad-Eyed Lady. Sans doute l'une de mes préférées de Dylan. Et en coupant en 2, ce serait jouable ?

Bungalowbill a dit…

J'avais déjà pensé à la mettre en deux partie mais ça me semblait peu commode, mais bon, Erion, tu m'a convaincu:
http://www.youtube.com/watch?v=CqdpJKRwNVk

(la partie deux devrais être dispo bientôt, elle est "en cours de traitement").

skorecki a dit…

ces bandes ont déjà circulé plusieurs fois sur youtube, actuellement elles sont encore là sous deux ou trois formes différentes, la meilleure version est celle de rimbaudesque ... d'accord, c'est très beau mais bon, si le son avait été un peu meilleur, on aurait pu en profiter pour de bon ...

peter a dit…

I think that "Life is Hard" is one of Dylan's loveliest and most enchanting songs. I keep humming the melody to myself, or rather, the melody keeps coming into my mind. It is like a lullaby. I find the song therapeutic in the way it relaxes into the rhythms of peace and acceptance.


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."