samedi 10 novembre 2007

hey louis, what's the difference between technique and poetry?

la chanson américaine est le pendant du cinéma hollywoodien, deux arts d'usine tous les deux sur le déclin, avec un même pouvoir de rêve et d'évocation, de magie et d'incantation.
la chanson a moins souffert que le cinéma, ruiné par la concurrence de la télé, de la vidéo, du dvd, d'internet, etc.
en france, pour la chanson comme pour le cinéma, il s'est toujours agi d'un artisanat, avec tous les bricolages et astuces qui vont avec.

aux USA, c'est toujours d'une gigantesque usine que sont sortis les grands chanteurs et les grands cinéastes.
il n'y a plus de grands cinéastes, mais il y a encore quelques grands chanteurs.

les crooners américains sont de grands techniciens, des raconteurs de rêve, des artisans du demi ton (dans la musique country, ils sont plus techniques encore), alors que les chanteurs français restent désespérément amateurs, poètes, troubadours, dans le pire sens du terme.

pour voir de près la technique pure, l'intensité, le génie d'un crooner au travail, regarder (un peu plus bas) les quarante minutes du concert à la BBC de harry nilsson et gordon jenkins, l'un des sommets de la ballade classique.

dans le combat sinatra/sablon, c'est évidemment sinatra qui gagne, même si sablon le précède d'une vingtaine d'années dans l'art des crooneries délicates, à l'égal d'un bing crosby qui ne swingerait pas beaucoup.


1. CROONERS
la plus belle chanson de STRANGERS IN THE NIGHT, 1966

REACHING FOR THE MOON, une belle chanson archaïque d'IRVING BERLIN


2. JEAN SABLON, l'exception française.


il y a encore moins d'images de JEAN SABLON, rien de ses films hollywoodiens du début du parlant.

3. COUNTRY


LEFTY FRIZZELL, le grand maître de merle haggard (et de tant d'autres)
le plus grand des techniciens country
il pliait les voyelles à sa guise, il les étirait, il les chewingumisait d'amour



GEORGE JONES, la plus belle voix de toutes les belles voix, celui qui chante le mieux l'amour (on lit sur son visage les cicatrices de la vie et de l'alcool, l'alcool qui tue ou qui aide à cicatriser plus vite).

funny how time slips away
WILLIE NELSON, all alone with his guitar (ne jamais oublier qu'il adore django).


MELBA MONTGOMERY, la plus belle voix de la country music (pour jérôme reese: les violons ont toujours raison)

25 commentaires:

adrien (de rien ?) a dit…

Où classer Elvis ?

A la fois crooner, chanteur de country, et brother from another planet (particulièrement quand il chante "Crawfish"...)

skorecki a dit…

c'est à la fois simple et compliqué: de disciple gospel des BLACKWOOD BROTHERS et de disciple crooner de DEAN MARTIN, il est passé à un country blues primitif, celui d'ARTHUR CRUDUP, d'une musique country sensuelle et rythmée, adaptation lascive du rock and roll noir, pour finir baryton d'opéra hawaïen.
pour moi, tout était fini en décembre 1956.

Anonyme a dit…

votre album préféré de Willie Nelson ? Stardust ? ou un autre

skorecki a dit…

stardust évidemment, mais j'en ai quelques dizaines et c'est dur de choisir: je préfère en général les standards et les ballades.
PS. crazy/the DEMO SESSIONS (sugarhill) est sublime, son album intrumental (NIGHT AND DAY) en hommage à django est aussi très beau.

Anonyme a dit…

J'aime assez ce disque de Merle Haggard unforgettable ou il chante
des standards . Un vrai disque de Crooner je ne me lasse pas de ce disque.

skorecki a dit…

vous êtes un homme de goût, quand j'ai acheté ce disque à sa sortie (il y a 2 ou 3 ans si je ne me trompe pas), il n'a m'a quitté ma platine pendant des semaines, je n'écoutais que ça.

Alexandre Fillon a dit…

Vous suivant toujours à la trace, je viens de plonger dans Dick Curless. Le premier attrapé est l'un de ses derniers, chez Rounder. Splendide ! Merci du tuyau.

skorecki a dit…

le problème, pour DICK CURLESS, c'est qu'à part le dernier cd (production GURALNICK), un véritable testament d'agionisant qui renvoie les effets d'asthmatique usé de JOHNNY CASH au cimetière des fausses gloires de la country (tout juste bon à singer e'lvis, et impressionner ce vieux plouc de dylan), il n'existe ... presque rien, sauf deux fabuleux coffrets BEAR FAMILY, un peu chers quand même.
PS. ce sont aussi les GURALNICK qui ont produit PICTURES AND PAINTINGS, le dernier disque SUBLIMISSIME de charlie rich (country + jazz, + ballades + gospel ....., inclassable vraiment).

Alexandre Fillon a dit…

"Pictures and paintings" est l'un de mes disques de chevet. De Rich, j'aime tout, de la période Sun aux Smash Sessions, en passant par les reprises d'Hank Williams. Sans être un chef-d'oeuvre, le roman de Guralnick sur un bluesman inventé était plaisant

skorecki a dit…

ah ah, enfin un amateur de bonne musique américaine: la country, la country, et encore la country.
1. CHARLIE RICH: avz vous THE COMPLETE HI SESSIONS, très noir, très beau?
2. GURALNICK: c'est le meilleur critique/biographe muical du siècle, rien moins.
lisez (de préférence en anglais) les deux tomes sur PRESLEY (chef d'oeuvre absolu, presque vingt ans de travail), le livre sur SAM COOKE (indispensable, pas encore traduit, douez ans de boulot, SWEET SOUL MUSIC (la vraie musique du sud, noire ET blanche, avec UNE VRAIE DISCOGRAPHIE, pas un truc pour gogos effrayés facilement comme les lecteurs NICK TOSCHES pu les rock critiques quiç n'écoutent JAMAIS de musique),son petit ROBERT JOHNSON, ses notes de pochette, tout est de première qualité (j'oublie deux ou trois titres indispensables, tout est chez AMAZON.COM et souvent soldé pour 3 ou 4 dollars....)
PS.merci d'a&imer charlie rich, je me suis souvent dit que s'il fallait emmener ...un seul ...bla bla bla ...sur une île ...bla bla bla, déserte, bla bla bla, ce serait PICTURES AND PAINTINGS, qui contient tout: dylan, presley, ray charles, duke ellington, bobby troup, george jones, etc )

Alexandre Fillon a dit…

Je saute du coq à l'âne, mais avez-vous entendu le nouveau Dion, "Son of Skip James"? Son "Bronx in Bue" C'est bientôt Noël, pensez-vous qu'il faille investir dans le coffret Four Seasons de Rhino ? Et Norman Greenbaum, l'un de mes héros, vous aimez ?

skorecki a dit…

trop écouté de dion, écoueurement, le nouveau doit être bien mais c'est comme little jimmy scott, trop c'est trop ... (pour moi)
en vérité, je n'écoute que de la country depuis 6/7 ans, et du yodel à longueur de journée: jimmie rodgers, hank snow ....
et merle haggard, willie nelson, darby and tarlton, les louvin ... ... ... ... ...
en crooners/crooneuses, à part sinatra: ukulele ike, AL BOWLLY, fred astaire 55, bing crosby 58,NILSSON, DICK HAYMES, PEGGY LEE, sylvia sims, lee wiley ....
les grands barytons: whispering jack smith, johnny hartman, scott walker ou KEVIN AYERS(pas trop quand même)....
les cantors ....
LA COUNTRY, LA COUNTRY, LA COUNTRY.
le blues/violon.
LA COUNTRY.

Alexandre Fillon a dit…

Sylvia Sims, par quoi attaquer ? En matière de violon, vous connaissez sans doute le beau disque de Tony Rice & Peter Rowan paru en début d'année chez Rounder. J'ai découvert il y a peu Johnny Darrell et Marty Robbins, ainsi que les deux albums des Hacienda Brothers, des copains de Dan Penn. De quoi passer l'hiver !

john henry a dit…

Oui, Guralnick est mieux qu'un critique musical au goût très sûr, c'est un passionné qui sait faire passer son amour de la musique dans son écriture. Le commentaire de Dylan sur sa bio d'Elvis, "Elvis steps from the page, you can feel him breathe", correspond exactement à ce que j'ai ressenti à la lecture du premier tome. Artistiquement, l'Elvis du deuxième tome m'indiffère presque complètement, mais j'ai tout de même acheté le bouquin parce que je sais que Guralnick aura su raconter cette histoire comme personne, lui restituer son sens, sa part humaine (trop humaine). C'est un plaisir de lecture que je prends plaisir à différer pour mieux le savourer le moment venu (comment de biographes suscitent ce genre de réactions chez leur lecteurs?).
Sans Guralnick, je n'aurais sans doute pas eu la curiosité d'écouter Night Beat, la merveille d'album de Sam Cooke, ou ses enregistrements gospel splendides avec les Soul Stirrers. J'en serais resté à l'image d'un chanteur plaisant, léger (celui d'only sixteen, wonderful world)et serais passé à côté l'immense talent dont Guralnick parle si bien.

PS : Ses livres Lost Highway et Feel like going home sont très bons également.

skorecki a dit…

SYLVIA SIMS: magical name, une grosse petite juive de 17 ans qui allait écouter BILLIE HOLIDAY tous les soirs, qui avait réussi à se glisser backstage, à copiner avec lady day, et elle aussi qui lui mit, un jour où elle s'était fait un "trou" dans les cheveux (en les décrépant) ... un gardenia pour cacher ça .... difficile ... disques irréguliers, tout acheter, ne pas se décourager par un côté variété post sophie tucker (prébette middler si vous voulez ...)
si vous trouvez TORCH SONG ...
ou encore lieux, son premier lp, réédité en cd par KOCH, une pure merveille ...
courage, ça vaut le coup.

skorecki a dit…

merci jh, j'oubliais LOST HIGHWAY et FEEL LIKE GOING HOME, et ça me fait plaisir que vous parliez de morceaux gospel de sam cooke, ça vaut TOUT ELVIS, même les faces SUN....
la voix de dieu, un dieu noir, pré rock, pré soul, génie vraiment, la bio de PG est superbe ...
PS. j'ai la chance (excusez si je l'ai déjà dit ici ou là, je radote un peu, c'est ça le ressassement, non?)de connaître guralnick et qu'il me considère comme un ami, je suis plus fier de ça que de l'adoration qu'a pu éprouver pour moi (je vous raconterais ça un jour) un certain JLG).

Alexandre Fillon a dit…

Pour revenir à la country, vous devez comme moi aimer le grand Hank Thompson ?

skorecki a dit…

ah oui, magnifique, ht, même ses disques récents sont très beaux.

Alexandre Fillon a dit…

Je ne connais pour l'instant que "Swing Wide Your Gate of Lov", une large compilation 1948-1953 où il est entouré de ses Brazos Valley Boys ! IL est mort assez tardivement. Les récents sont-ils faciles à trouver ?

pierrino27 a dit…

"One for my baby"! Another great song! Vous souvenez-vous de la version d'Ida Lupino dans "Road house", le film de Negulesco?
J'adore la version de Sinatra, je vais essayer de la trouver... Je n'ai pas encore tout exploré de votre caverne... pour les mauvaises nouvelles, plus de Zarah Leander chantant "Send in...", j'ai loupé ça... Brad Paisley, la vidéo Crooner n°1 et Peggy Lee 66 sont entrés dans le club des "no longer etc..." et, à part ça et, désolé pour la trivialité mais comment réduisez-vous la taille des vidéos? J'ai cherché sans trouver...

pierrino27 a dit…

Djee Louis! Better to understand english to fully appreciate your blog/blig! Thank you for all those discoveries... and take out your handkerchieves for Melba's "No charge"!

skorecki a dit…

zarah et ses CLOWNS est là, elle a juste changé de place, mon blog n'est pas un blog express, pierri/nino .... .... /....... ......
PS. j'ai mis un autre brad paisley ....sanglant...
PS 2. i don't have time tonight to replace peggy 66 and young sinatra, it takes time ...and i'm running out of it ....
PS 3. miniaturiser est facile, c'est un postier (un postman) qui me l'a appris, c'est long mais très simple ...

skorecki a dit…

de bien jolis achats, de belles perspectives, allez plutôt à gibert ou virgin, plus de choix, moins cher, vendeurs pas encore robotisés ....
écoutez zarah, dites-moi ce que vous pensez de sa vieille voix, et aussi, oui, en passant:
mon blig/blog commence par la fin, il se transforme par le milieu, je n'y peuc rien -il change sans changer ça doit être troublant à la fin, ce non mouvement perpétuel, non?

pierrino27 a dit…

Désolé de vous dire qu'en cherchant dans tous les recoins, je n'ai pas pu trouver Zarah!

skorecki a dit…

entre deux sandwichs d'amertume, cherchez: elle est là , deux fois dans send in et chez sirk,,,,,


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."