mercredi 27 mai 2009

bob dylan il y a quatre ans: les douze stations des sessions de tell ol' bill (twelve stations to bob's crucifixion ..... or what?)

comment en suis-je arrivé là ... à cette dylanomanie obsessionnelle; à cet amour hors limites pour un vieux con frippé, déguisé chaque soir en chasseur tyrolien, au milieu de répliques approximatives des blues brothers?
la peau flasque, le rictus intolérable d'un bogart sentimental, ses 70 ans arrivant à toute allure, dylan se rapproche à vue d'oeil d'un dieu de carnaval déguisé en jésus christ de pacotille ... et moi je me prends à rêver à son épiphanie toute proche dont témoignent ces douze stations d'un chemin de croix crooner....
i love you bob, can't help it but i do ....

this is just part five ... enjoy, it's pure genius ... nashville style, with strange slow shades of lay lady lay
....... AND PART 6, bb's favourite

et si on changeait tout?
ET MAINTENANT, la totalité: les douze stations de jésus




4 commentaires:

Bungalowbill a dit…

Content que ça vous plaise.Je viens de poster la partie 8 et demain normalement les 12 parties seront dispos.
A un moment donné, Bob décide de jouer le morceau en mineur et de changer la mélodie, comme ça, spontanément, et ça donne la version que l'on trouve sur Tell Tales Signs (ma version favorite).

En écoutant ces sessions on se rend compte que Dylan ne rejoue jamais la chanson de la même façon, elle évolue constamment, c'est ce qui fait que ces sessions studios soient si intéressantes

J'ignore comment ces enregistrements se sont retrouvés sur le net mais j'adorerais en entendre d'autres!

skorecki a dit…

la partie 6; oui; elle est sublime ... au dernier moment, j'ai préféré la partie 5; allez savoir pourquoi ....

john henry a dit…

Changer tout? Yes you can!

Bungalowbill a dit…

Voilà, les 12 parties sont désormais en ligne!


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."