mercredi 28 avril 2010

LOUIE LOUIE par adrian martin et guillaume ollendorff


"A movie exists only once. Then basta. Seeing it again for pleasure – OK, why not? But the idea of ‘re-evaluating’ a movie is a nonsense, a heresy, a horror. Ban this ‘re-evaluation’ business from your life. If the movie seems not so good the second or the third time around, then tell yourself that you are the one who's wrong".
You can read Louis Skorecki on-line, but that’s nothing like reading him in the newspaper, each day, several days a week. There are people who text each other, over breakfast, with the most outrageous things that Skorecki has just said in his column in the French newspaper Libération, which he has been writing for years. It is literally a column: one long column, hard to cut out successfully, with one small photo always in the same spot in the middle. The page is devoted to television; and Skorecki’s section is titled ‘Le Film’, meaning the film-of-the-day on TV – free-to-air or cable TV. But Skorecki makes a point of returning to certain films, and certain filmmakers again and again, and even recycling his own texts, with only slight changes.

5 commentaires:

Kapellmeister a dit…

Bonjour Louis. J'ai un petit conseil à vous demander concernant Fuller. J'aimerais faire l'achat d'un ou deux Samuel Fuller et je ne sais pas trop lesquels choisir, étant donné que je n'en ai jamais vu. Je sais que vous n'avez pas dit que du bien de Fuller, mais pas que du mal non plus.J'ai pensé à "Shock Corridor" et "The Naked Kiss" parce qu'ils sont les plus connus. La version director's cut de "White Dog" m'intéresse aussi, mais j'ai lu les pires choses sur ce film. Que choisiriez-vous vous-même ?

skorecki a dit…

n'importe lequel des trois ... mais préférez le jugement des flèches, la maison de bambou, i killed jesse james, park row,la liste est trop longue, j'arrête ....

Kapellmeister a dit…

Merci pour vos conseils. J'ai réussi à trouver "La Maison de Bambou" en coffret, avec "Baïonnette au canon" et "Le Démon des Eaux Troubles".

tim a dit…

revu au delà de la gloire après avoir vu l'expo sur "filmer les camps" au mémorial de la Shoah.

vous avez raison la liste est trop longue, 40 guns, pickup on south street, merrill's marauders...

j'ai vu une conférence sur Manny Farber qui avait l'air d'aimer Fuller. je trouve que sa théorie sur film termite / film éléphant blanc assez parlante (je n'arrive pas à trouver son bouquin). Vous connaissez? Vous partagez?
http://www.dailymotion.com/video/xbd1lm_cours-de-cinema-la-critique-termite_shortfilms

skorecki a dit…

j'ai du mal avec manny farber, j'ai juste un gros bouquin en anglais, je m'y perd un peu .... fuller, ça m'a l'air simple: dialectique du traître et du héros, journalisme d'image, joli sens du mélo ethnique, sado masochismle juif, etc .....


" invraisemblable ou pas, crois-moi, c'est la vérité -et il n'y en a pas deux ..."